La Tablette n°94

ÉDITO

Comme tous les 5 ans, la période des élections européennes est de retour. En mai prochain, nous élirons notre nouveau Parlement Européen.

A l’heure où l’«inclusion» est devenue le mot et le concept à la mode, nous sommes en droit de nous demander quelle place tient le handicap dans cette campagne ?
Dans les débats, il est pratiquement inexistant. Parmi les candidats, une seule personne non-voyante se présente pour devenir député européen (voir l’article dans notre tablette).
C’est finalement dans l’accessibilité au processus électoral que l’on note le plus d’implication de l’Europe. Notamment, grâce au Manifeste du Forum Européen pour les Personnes Handicapées, qui réaffirme le droit de voter et de se porter candidat pour les personnes en situation de handicap, il va même plus loin, en demandant aux États Européens de garantir l’accessibilité des bureaux de vote et de la procédure de vote, ainsi que le matériel de campagne (débats, programmes des partis …).

En France, le Ministère de l’Intérieur assure ainsi, sur son site Internet, que les professions de foi et programmes des différents partis seront mis à disposition au format accessible par les logiciels de synthèse vocale pour les déficients visuels.
Au GIAA, nous nous efforçons, depuis des années, de former les personnes ayant perdu tout ou partie de leur vision, à utiliser ces logiciels adaptés (cf. le premier article de la Tablette). Car si ces outils existent, il nous parait indispensable d’enseigner au mieux aux déficients visuels les techniques et savoir-faire leur permettant d’être autonome sur tous les supports numériques (ordinateurs, smartphones…).

Rendez-vous, donc, dans quelques semaines pour vérifier si les actes ont suivi les discours !

Anna Touron, Coordinatrice du GIAA Aquitaine

 

Tablette n°94 au format doc

Tablette n°94 au format PDF

 

Les commentaires sont fermés.