Extrait du magazine Senior

Christiane n’attend pas les élections pour donner sa voix !

À peine sa retraite prise, cette ancienne administratrice civile d’un centre de recherche de Sciences Po Bordeaux s’est Christianemise à enregistrer des livres sonores à l’intention des non et mal voyants. Des romans, de la poésie, du théâtre et même, récemment, un Tintin. « C’était ma première BD ! Je faisais la Castafiore. Nous nous sommes bien amusés. Il est très rare que nous enregistrions à plusieurs voix. » Généralement, c’est seule, assise à sa table de travail devant l’ordinateur fourni par le GIAA, que Christiane partage les émotions et les joies que lui a toujours données la lecture. « En comité de lecture, chacun parle des livres qu’il aime et se propose d’enregistrer. Mais la priorité est toujours donnée aux “commandes” des aveugles et amblyopes auxquels nos CD sont exclusivement réservés. »

Des bénévoles de l’association ont ainsi été amenés, ces dernières années, à mettre en boîte le Code du travail, le Code civil ou des grammaires pointues. Parfois pour un bénéficiaire unique ! Christiane préfère évoquer, parmi la vingtaine de titres qu’elle a enregistrés, le désopilant David Lodge, Jim Harrison, Proust ou, plus localement, la biographie émouvante d’Heinz Stalhlschmidt, l’Allemand qui sauva le port de Bordeaux pendant la seconde guerre mondiale. « Bien que l’on nous recommande de garder une voix aussi neutre que possible pour laisser l’auditeur s’approprier le texte, j’ai parfois du mal à me contenir. D’autant que j’ai fait du théâtre dans ma jeunesse. Qui sait d’ailleurs, si je ne vais pas m’y remettre ! »

Voir le magazine sur le site de la ville de Bordeaux

Les commentaires sont fermés.